logo


 

        


Annonce
  • Le compte visiteur non enregistré n'est pas défini. Veuillez corriger le champ "nom d'utilisateur pour les visiteurs non enregistrés" guest_username="guest"

    --
    yvComment solution, version="1.19.3"
Charlotte, déléguée des rhéto PDF Imprimer Envoyer

 

Voici l'interview de Charlotte, déléguée de classe pour la 3ème année consécutive.

Qui se cache derrière une déléguée ?  

Mon nom est Charlotte, je suis en rhéto. Je rempile pour la troisième année la fonction de déléguée-élèves pour représenter mon année et occupe la fonction de déléguée-culture au sein du conseil des élèves. De plus, j’essaie autant que possible d’être présente au conseil de participation aux côtés de la présidente du conseil des élèves. Mon truc à moi, c’est de lancer des idées de projets culturels dans l’école pour donner une autre image à ce que peut être "l’école", pour la rendre plus gaie, ou gaie tout simplement !


Quels sont les projets, les idées que tu veux voir réalisés dans ton école ?

Tout d’abord, il faut que je le dise, j’ai cette fâcheuse tendance à vouloir réaliser 1000 projets qui n’aboutissent jamais qu’à moitié, plutôt que de me fixer sur un ou deux.  Ma fonction de déléguée-élèves m’a bien ouvert les yeux sur ce fait. L’année passée, on a mis en œuvre un projet de fresque murale au réfectoire, qui faute de temps  et de négociations avec la direction , n’a pas pu voir le jour.  Cette année, je reprends le projet, et cette fois jusqu’au bout. A part ça, on va lancer un projet d’art dans la cour de récréation en s’inspirant du principe des vaches décorées à Bruxelles.  Le but est de cacher le grillage que la direction a posé dans le parc de l’école avec des œuvres d’art fabriquées par les élèves.  Enfin, comme chaque année, on organise un café-théâtre avec les élèves et les professeurs.


Quels sont tes contacts avec la direction et les profs ?

On a eu pas mal de problèmes de communication, on se comportait un peu comme des « rebelles ».  On n’avait pas compris qu’on devait d’abord rentrer dans leur logique, écouter leur point de vue, pour ensuite amener nos idées, de manière diplomatique, en argumentant intelligemment, pour faire passer nos projets. Et puis, on a eu l’impression que le directeur avait un peu peur de nous.  Nous, tout ce qu’on veut c’est pouvoir dialoguer en toute franchise, sans hypocrisie.  Par exemple, on s’était rendu compte que le directeur allait très souvent voir notre adulte-relais plutôt que nous (le conseil des élèves) pour dire sur ce qu’il pensait de notre manière de faire dans telle ou telle situation.  Ça nous a vraiment énervé, donc, on est allé le voir en lui expliquant qu’on préférait qu’il vienne nous en parler directement.  Depuis, on a beaucoup plus de contacts personnels avec lui et le sous-directeur.


Être déléguée au quotidien, c'est comment ?

Franchement, c’est vraiment extra. Être délégué, ça permet de vivre l’école différemment, de s’apercevoir qu’il est possible de s’éclater tout en restant dans le cadre de l’école. Ensuite, ça m’apprend à mieux communiquer, pas comme un gosse qui crie « je ne suis pas d’accord » mais en argumentant et à faire valoir mon point de vue face à des gens dont les fonctions sont hiérarchiquement plus importantes dans l’école.  Enfin,  quand il sera temps de quitter l’école, ce sera gai de se dire qu’on s’y est impliqué et qu’on y a mené des projets qui nous bottait vraiment!


Depuis que les délégués-élèves existent, as-tu l’impression qu’il y a eu du changement dans l’école?

Il y a vraiment des progrès géniaux dans l’école.  Je me rappelle, par exemple, de problèmes qu’il y a eu avec la drogue à l’école, il y a quatre ans.  A cette époque, il n’y avait aucun dialogue entre la direction et les élèves. On ne nous donnait pas l’occasion de comprendre pourquoi elle prenait telle ou telle décision.  On n’avait vraiment l’impression de ne pas exister.  Depuis que j’ai été élue parmi les déléguée-élèves, j’ai senti un changement flagrant.  La direction et les élèves (par le biais du conseil des élèves) dialoguent mieux.  Et dès qu’on a quelque chose à dire, on n’hésite plus à donner notre avis et à en discuter.


A faire passer…

Au début de l’année, notre conseil des élèves a décidé d’organiser une visite de l’école un peu originale avec les élèves entrant en première secondaire.  Le but était de faire connaissance avec eux en leur faisant découvrir les recoins cachés de l’école de manière sympa et d’en profiter pour faire la publicité du conseil des élèves et de la possibilité d’en faire partie. Voici le dépliant qu’on leur avait distribué pour faire la visite.

 

 Si vous souhaitez, vous aussi, témoigner de votre expérience de délégué de classe, n'hésitez pas à nous l'envoyer à l'adresse : \n Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou à poster un commentaire ci-dessous Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. . Votre expérience aidera peut-être d'autres personnes...   

 

 

 
Commentaires (1)
rien
1 Mercredi, 14 Septembre 2011 09:50
moi j'ai un discourt

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire:

Animé par Joomla!. Designed by: Free Joomla 1.5 Theme, cc top level domain. Valid XHTML and CSS.