logo


 

        


Annonce
  • Le compte visiteur non enregistré n'est pas défini. Veuillez corriger le champ "nom d'utilisateur pour les visiteurs non enregistrés" guest_username="guest"

    --
    yvComment solution, version="1.19.3"
Emmanuelle, déléguée à l'univ PDF Imprimer Envoyer
Emmanuelle s'est présentée aux élections de déléguée de classe dans sa classe de 6ème primaire... Sans succès. Des années plus tard, élue déléguée de classe à l'Université, elle nous parle de son expérience. 


« Les murs sont recouverts d’affiches qui énoncent des promesses alléchantes, une certaine tension est palpable dans la classe de sixième primaire de Madame Marichal : nous sommes en pleine période électorale.

Mon affiche est à côté des autres, une simple feuille de cours lignée sur laquelle j’ai rédigé mon argumentaire qui se résume à une idée centrale : « Des toilettes propres », écrit en jaune sur fond blanc…

Le moment des votes arrive enfin et je suis désignée comme assesseur. Chaque fois qu’un électeur dépose son bulletin dans l’ urne, je prends une voix solennelle et j’annonce que « Jean-Paul Frenay a voté, Sabrina Carré a voté, etc. » Finalement, c’est assez amusant pour me faire oublier que je ne suis pas élue

Quelques années plus tard, je me retrouve en première année de philosophie à l'Université comme seule aspirante au poste de déléguée, ce qui facilite mon élection, il faut bien l’avouer. Mais si mon accès à la fonction est plus que facile, l’exercice de celle-ci n’est pas forcément évident. Je reçois régulièrement des demandes pressantes d’étudiants qui souhaitent que j’intercède en leur faveur auprès d’un professeur dont ils attendent un arrangement pour des dates de remise de travaux, je suis fréquemment amenée à faire remarquer au secrétariat académique certains petits "manques" dans la planification des examens, voire à signaler à la direction des erreurs concernant les programmes de cours… J’apprends l’art de la diplomatie.

Je passe également de nombreuses heures dans les ambiances surchauffées des Fac copy de Louvain-la-Neuve pour mettre des notes à la disposition des étudiants, et ce, pendant deux ans.

Je n’en ai bien sûr tiré aucune gloire, pas même parfois le moindre remerciement, et dans certaines circonstances, ça m’a carrément valu d’être considérée comme un agent perturbateur par la direction de la faculté… Vue sous cet angle, l’expérience peut paraître négative. Cependant, avec du recul, je constate qu’elle m’a permis de développer des compétences intéressantes dans le milieu professionnel, dont la plus importante est celle d’écouter et de retraduire de façon argumentée des revendications, et la plus accessoire celle de pouvoir photocopier un livre super rapidement ! »

 

 Si vous souhaitez, vous aussi, témoigner de votre expérience de délégué de classe, n'hésitez pas à nous l'envoyer à l'adresse : \n Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou à poster un commentaire ci-dessous Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. . Votre expérience aidera peut-être d'autres personnes...   

 

 

 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire:

Animé par Joomla!. Designed by: Free Joomla 1.5 Theme, cc top level domain. Valid XHTML and CSS.